A leur arrivée sur les lieux, l'équipage du FPT comprend très vite que la situation a dégénéré et que le feu s'est propagé au rez de chaussée de cette habitation de 2 étages. D'épaisses fumées s'échappent par les fenêtres et la porte d'entrée de la maison.

Il semblerait que l'utilisation d'un liquide inflammable pour réactiver la cheminée soit à l'origine d'un retour de flammes qui a légèrement brûlé une fillette de 10 ans et son père, agé d'une quarantaine d'années. Les deux ont été pris en charge par les ambulances venus en renfort de Saint barthélémy et de Saint Vallier et transportés sur les centres hospitaliers de Romans et Saint Vallier pour y subir des soins.

Les pompiers castelneuvois, épaulés par leurs collègues de Saint Uze, ont rapidement maîtrisé l'incendie au moyen d'une lance à débit variable. Pénétrant dans l'habitation sous ARI, ils ont pu ensuite procéder à la ventilation de l'habitation et au déblai des meubles endommagés. Malgré leur promptitude, l'ensemble du rez de chaussée a été dévasté par l'incendie. Les propriétaires ont pu être relogés par leur famille.