Or, il est un peu de moins 7h le dimanche 29 avril, lorsque les pompiers de Chateauneuf sont alertés pour un objet menaçant de tomber sur la voie publique, sans plus de précision, sur la commune de la Motte de Galaure.

Passage d'une élingue autour de la toiture au moyen de la grande échelle Lorsque la VLHR se présente sur les lieux une dizaine de minutes plus tard, les pompiers doivent faire face à une situation pour le moins inattendue ! Les rafales de vent de la nuit ont emporté 25 m² d'une toiture tôle (avec les poutres !) d'un hangar sur une dizaine de mètres. Celle-ci est venue se poser en équilibre instable sur un poteau EDF en bordure de la route départementale n°51, à une hauteur moyenne de 3m.

Découpage des tôles restantes avec la disqueuse thermique Rapidement, le chef d'agrès de la VLHR demande des renforts dont le FPT de Chateauneuf, l'EPA de St Vallier, le VSEC de St Uze ainsi que le chef de groupe Valloire Galaure. A l'arrivée de ce dernier, les actions suivantes sont entreprises:

  • un binôme procède à la découpe des tôles restantes sur le toit du hangar à l'aide d'une disqueuse thermique.
  • les autres pompiers, à partir de la grande échelle, amarrent une élingue autour de la toiture envolée. Un voisin est sollcité pour mettre à disposition son tracteur équipé d'un treuil.


Treuillage du pan de toiture La circulation sur la route départementale est coupée une dizaine de minutes le temps de l'opération de treuillage. Celle-ci se déroule sans incident. Le pan de toiture est ramené au sol sur le terrain du propriétaire. A 8h30, l'ensemble du dispositif est levé.
A noter que l'ensemble des pompiers drômois ont été sollicités fortement lors de cet épisode venteux.